Rechercher dans le blog

par date

par type de billet

par mots clés

Blog actualités

29/07/2014 | Zoom sur…

Girl Summit 2014: mouvement mondial contre les Mutilations Sexuelles Féminines et le mariage forcé

Le mardi 22 juillet à Londres, le gouvernement du Royaume-Uni et Unicef ont accueilli le Sommet international Girl Summit pour se concentrer sur deux problématiques majeures rencontrées par les petites filles à travers le monde : le mariage précoce et forcé et les Mutilations Sexuelles Féminines (MSF). Dans un rapport publié en 2013, Unicef estimait à 30 millions le nombre de filles risquant de subir une mutilation sexuelle au cours des dix prochaines années. A ce jour, 70 millions de femmes ont été mariées de force lorsqu’elles étaient enfant. Les organisateurs de l’événement ont insisté sur l’urgence d’une action au niveau international.

L’ambition du Girl Summit 2014 était de parvenir à l’abandon de ces pratiques en une génération en rassemblant divers acteurs internationaux ayant un rôle clé à jouer dans la lutte contre ces violences et en encourageant leur action. La Fondation Kering est fière d’avoir pu se joindre à ce mouvement qui a réuni des dirigeants de communautés locales, représentants gouvernementaux, experts, ONG internationales et acteurs du secteurs privés, tous réunis pour lutter contre ces formes de violences contre les femmes et les filles. Une excellente combinaison d’expertises. Le sommet a été rythmé par l’énergie de nombreux jeunes de pays différents, réunis au sein du mouvement #Youth For Change. Vraie source d’inspiration, les chants de ces jeunes ont fait danser la salle et leur voix se sont élevées pour « faire émerger un mouvement international de la jeunesse pour les droits des femmes et des filles ».

Des témoignages de victimes de MSF et de mariage forcé ont ouvert l’événement, suivi d’un message vidéo de Mr. Ban Ki-moon (Secrétaire Général de l’ONU), de discours de personnalités politiques de divers pays et d’une intervention remarquée du Premier Ministre David Cameron. La journée s’est poursuivie par diverses sessions thématiques où des intervenants tels qu’Anthony Lake, directeur général de l’Unicef ou la jeune militante Malala Yousafzai ont successivement apporté leur éclairage sur les pratiques traditionnelles néfastes. Les participants ont ainsi pu aborder le rôle des dirigeants communautaires et religieux dans la lutte contre les MSF et le mariage forcé, les outils efficaces dans le changement des normes sociales ou encore le rôle des professionnels de la santé et de l’éducation dans la marche vers l’abandon des MSF.

Plusieurs participants se sont engagés publiquement en faveur des droits des femmes et des filles. Par exemple,  la Secrétaire d’Etat à l’Intérieur Theresa May a annoncé une allocation de 1,4 million de Livres pour un programme de prévention contre les MSF au Royaume-Uni et la Commission Européenne s’est engagée à soutenir des campagnes de sensibilisation aux violences faites aux femmes (y compris aux MSF au sein de l’Union Européenne). Certains invités – parmi lesquels la Fondation Kering – ont également co-signé la Charte du Girl Summit afin d’encourager un progrès continu dans la lutte contre les MSF et le mariage forcé au niveau national et international.

En parallèle, une campagne mondiale a été lancée sur les médias sociaux pour sensibiliser les acteurs internationaux et le grand public et appeler à « un futur sans MSF ni mariage précoce et forcé ». A ce jour, 127 784 personnes et organisations ont communiqué leur soutien au mouvement en utilisant les outils de la campagne et notamment le hashtag #GirlSummit.

 

Grâce à ce type d’initiative, un ensemble d’acteurs engagés dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles se voient donnés l’opportunité de mutualiser leurs efforts et ainsi promouvoir le changement social. Restons mobilisés pour que l’égalité de droit soit une réalité pour chaque femme à travers le monde !

More info:

Gouvernement Royaume-Uni - Girl Summit 

Girl Summit - Montrez votre soutien !

Vidéo # YouthForChange

# YouthForChange

Charte du Girl Summit 

29/07/2014 | Rendez-vous

#BringBackOurGirls au coeur de Paris

silhouettes bring back our girls parisHier, la Fondation Kering est descendue dans les rues de Paris pour soutenir le mouvement #BringBackOurGirls. Une exposition éphémère a été inaugurée Place de la République par la Maire de Paris, Anne Hidalgo et Valérie Trierweiler, journaliste politique et ex Première dame de France.

Jusqu'au 28 août, 220 silhouettes portant chacune le nom d'une jeune fille enlevée par Boko Haram sont installée au centre de Paris. Depuis plus de 200 jours, les lycéennes nigérianes sont séquestrées et réduites en escalavage. Leur seul crime est d'être allé à l'école.

Ensemble, la Fondation Kering ainsi que les Fondation ELLE et Raja, appellent la communauté internationale à intensifier sa mobilisation en vue de leur libération. Pendant un mois, l'exposition rappelera que l'avenir de ces jeunes lycéennes nous concerne toutes et tous.

Sur TWITTER : suivez la campagne en partageant le hashtag #BringBackOurGirls

Sur INSTAGRAM : suivez l'événement avec #BringBackOurGirls et @kering_offical

A Paris : venez visiter l'exposition du 28 juillet au 28 août, place de la République, 75011

Dans la presse :

"The Kering Foundation Supports Bring Back Our Girls Campaign", WWD

02/07/2014 | Zoom sur…

La Fondation Kering partenaire de TrustLaw

La Fondation Kering est fière d’annoncer son nouveau partenariat avec TrustLaw, le service de la Thomson Reuters Fondation qui apporte son soutien aux  ONG et entrepreneurs sociaux en leur fournissant une aide sur le plan juridique.

En accompagnant ces organisations dans le domaine du droit, TrustLaw leur permet de se concentrer sur leur mission, de renforcer leur impact et donc d’accélérer le changement social. Pour cela, TrustLaw a créé un réseau qui met en relation des ONGs, entrepreneurs sociaux et des cabinets leur apportant une assistance juridique gratuite.

A ce jour, TrustLaw regroupe plus de 1 200 membres à travers 145 pays. En rejoignant ce réseau, la Fondation Kering peut maintenant partager cette opportunité avec ses ONG et entrepreneurs sociaux partenaires. 

En savoir plus : TrustLaw

13/06/2014 | A voir, à lire

Découvrez les lauréats des Spotlighting Women Documentary Awards 2014 !

Pour la 4ème année, la Fondation Kering, en partenariat avec le Gucci Tribeca Documentary Fund a remis 3 Spotlighting Women Documentary Awards à des projets de films documentaires soulignant le courage de femmes du monde entier.

Cette année, les lauréats sont : 

AWAKENING, réalisé par Gini Reticker et produit par Beth Levison. Un éveil sur fond de révolutions arabes. Ce documentaire raconte l’histoire de cinq femmes du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, qui risquent dans leur combat pour permettre que les droits humains soient une réalité pour tous, malgré les obstacles cherchant à les réduire au silence.  

INDIA’S DAUGHTER, réalisé et produit par Leslee Udwin. Le film rend homage à Jyoti Singh et montre la brutalité du viol collectif et du meurtre dont elle fut victime à New Delhi en 2012. Il explore également la mentalité des auteurs et replace cela dans une analyse plus profonde des causes du viol.

THE STORM MAKERS, écrit et réalisé par Guillaume Suon. Un documentaire sur la mondialisation et le Cambodge contemporain.

Sélectionnés par un jury était composé de Claire Aguilar, Alec Baldwin, Ross Kauffman, John Legend et Alyse Nelson, les lauréats bénéficieront recevront un financement de 50 000 $ ainsi que le soutien du TFI tout au long de l’année : conseils personnalisés pour terminer le film, promouvoir sa sortie et trouver des publics plus larges. En savoir plus.

 

13/06/2014 | Rendez-vous

The Supreme Price de Joanna Lipper au Human Rights Watch Film Festival

Tous les ans, la Fondation Kering en association avec le Gucci Tribeca Documentary Fund récompense trois projets de documentaires mettant en scène le courage, la force de caractère extraordinaire et l’engagement de femmes à travers le monde. Lauréat 2012 des Spotlighting Women Documentary Awards, The Supreme Price réalisé par Joanna Lipper sera diffusé ce mois-ci à l’occasion du Human Rights Film Festival aux Etats-Unis. Le film raconte l’histoire d’Hafsat Abiola – également membre du conseil consultatif de CHIME FOR CHANGE – qui se bat pour transformer une gouvernance corrompue en une démocratie capable de servir la population la plus marginalisée du Nigeria, les femmes.

La Fondation Kering est fière de soutenir la première de The Supreme Price au Human Rights Watch Film Festival qui aura lieu le 19 juin prochain à New York. La projection sera suivie d’une discussion avec Joanna Lipper et Hafsat Abiola.

Plus d’info sur Human Rights Watch Film Festival : http://ff.hrw.org/film/supreme-price?city=5 ou sur le site internet Joanna Lipper : http://www.joannalipper.com/filmmaker/supreme-price

©keringfoundation