Actus

Rendez-vous
22/11/2019
Ce 25 novembre, lancement de 16 DAYS 16 FILMS, une campagne de courts métrages au Royaume-Uni, en France et en Italie, dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes

Le groupe Kering s’est engagé depuis longtemps aux côtés des femmes du monde entier. Cela semblait tout à fait naturel pour la Fondation Kering de s’unir à Modern Films pour « 16 DAYS 16 FILMS ». Il est nécessaire de faire entendre les voix des réalisatrices du Royaume-Uni, de France et d’Italie afin de souligner la complexité des violences qui touchent 1 femme sur 3 dans le monde. Au travers de ce projet, nous espérons que nous pourrons non seulement éveiller les consciences mais également mobiliser plus de personnes vers une action collective afin de créer du changement.” - Céline Bonnaire, Déléguée générale, Fondation Kering

 

Ce 25 novembre 2019, la Fondation Kering et Modern Films lance 16 DAYS 16 FILMS, une campagne mettant en lumière des courts métrages de réalisatrices sur le thème des violences sexistes.

16 DAYS 16 FILMS a été créée en référence à la campagne internationale d’ONU Femmes, 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes, du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, jusqu’au 10 décembre, Journée internationale des droits humains.

Afin de parvenir à un monde plus juste, 16 DAYS 16 FILMS :

  • Soutient les « 16 jours d’activisme » en appelant au changement et à la responsabilisation en luttant contre les violences faites aux femmes ;
  • Combat les inégalités femmes / hommes en créant des opportunités pour les femmes réalisatrices de montrer leurs projets.

 

Aujourd’hui encore les chiffres des violences faites aux femmes sont alarmants : 1 femme sur 3 dans le monde est victime de violences[1], tandis qu’au moins 200 millions de filles et de femmes ont été victimes de mutilations sexuelles[2].
Les courts métrages dénoncent ces violences mais traitent aussi de sujets tels que le consentement, l’égalité, les relations abusives et toxiques, ou encore l’émancipation des femmes.

Cette année, 16 courts métrages de réalisatrices anglo-saxonnes - et pour la première fois françaises et italiennes - d’une durée de 25 minutes ou moins, ont été sélectionnés.
Trois finalistes seront annoncées par un jury et récompensées lors d’une projection à Londres le 16 décembre prochain. Chacune recevra un soutien financier et le premier prix se verra également offrir la possibilité de créer la prochaine campagne nationale d’intérêt public pour UK Says No More, axée sur la sensibilisation et la prévention des violences conjugales et sexuelles.

 

Un film par jour sera diffusé pendant les « 16 jours d’activisme », du 25 novembre au 10 décembre 2019, qu'il sera possible de voir ici.

Suivez la campagne sur les réseaux sociaux grâce au #16Days16Films, afin de soutenir les femmes réalisatrices et leurs histoires puissantes, qui mettent en lumière la complexité des violences à l'égard des femmes du monde entier.

 

Jour 10 : Franca, par Antonella Barbera et Patrizia Fazzi

 

FRANCA directed by Antonella Barbera & Patrizia Fazzi


 


La Fondation a le plaisir de collaborer avec les ONG partenaires Chayn Italia et En Avant Toute(s), qui ont participé à la sélection des 16 finalistes. Découvrez plus en détails leurs projets de lutte contre les violences faites aux femmes :

  • Chayn Italia
    http://chaynitalia.org/

    Chayn Italia est une plateforme open-source qui s'attaque aux violences sexistes en fournissant des outils clairs, des informations complètes et du soutien aux femmes survivantes et à leurs proches.
     
  • En avant toute(s)
    https://enavanttoutes.fr/

    En avant toute(s) est une association qui œuvre pour l'égalité des genres et la fin des violences sexistes, en luttant contre les stéréotypes et en soutenant les survivantes. Cette association novatrice a créé le premier « chat » en France qui vise à répondre aux besoins des jeunes qui remettent en question leurs relations amoureuses et les violences qu'ils peuvent y subir.