Chiffres clés
5000 5000 5000 5000

Plus de 5 000 cas de crimes d’honneur sont répertoriés chaque année dans le monde. Les crimes  d’honneur sont perpétrés dans un grand nombre de pays dont l’Afghanistan, le Bangladesh, le Brésil, l’Egypte, l’Inde, l’Iran, Israël et les Territoires Palestiniens autonomes, la Jordanie, le Liban, le Nigéria, le Pakistan, le Pérou, les Etats-Unis d’Amérique, la Turquie, le Royaume-Uni, l’Italie, la Norvège, la Suède, l’Allemagne, etc. (Amnesty International)

À voir aussi

Carnet d'adresses

Crimes d'honneur

Le "crime d'honneur", crime commis contre des femmes au nom de l'honneur, constitue un ensemble de violences...

...dont le meurtre en est la forme la plus extrême, infligée aux femmes par les membres de leurs familles.
Il s'agit de les punir pour une relation illicite, réelle ou supposée et/ou un "comportement immoral" : par exemple une simple discussion avec un voisin de sexe masculin.
Ces familles doivent sauver leur "honneur" en punissant la coupable. Ce crime s'apparentant étroitement à la "vengeance dans le sang".

Les punitions prennent des formes diverses : ces femmes sont reniées par leur famille, elles sont coupées de leur environnement social et risquent d'être exploitées. Elles sont enlevées, menacées. Beaucoup d'entre elles sont torturées, mutilées et défigurées à vie ; brûlées par l'acide ou immolées.
Dans la plupart des cas, les meurtres et les mutilations sont perpétrés par le mari, le père ou le frère de la femme qu'ils considèrent comme coupable. Le fait que les femmes soient considérées comme un objet, une propriété contribue à cette forme de violence, cette idée étant très enracinée dans les sociétés patriarcales. Ces crimes sont commis dans tous les milieux, et ne concernent pas seulement les régions rurales, mais également les villes et les milieux " éduqués ".

Source : Amnesty International

Mots associés

Jets d'acide
©keringfoundation