Korea Women's Hot-Line

SOUTENIR LES VICTIMES
CORÉE

Soutenir les survivantes et promouvoir l’égalité femmes-hommes

Selon une enquête menée par le ministère de l'Egalité des sexes et de la Famille en Corée en 2019, au moins 62% des femmes âgées de plus de 18 ans ont déjà été agressées par leur partenaire ou ex-partenaire, qu'il s'agisse de violences physiques, émotionnelles, sexuelles ou économiques et 18% des femmes âgées de plus de 19 ans seront victimes d'agressions sexuelles plus d'une fois dans leur vie. En 2019, 27% des femmes souffraient de violences conjugales.

C'est également ce qui ressort d'une statistique intitulée « Gauge of Fury » publiée par Korea Women’s Hot-Line (KWHL). En l'absence de statistiques nationales sur les violences conjugales, KWHL comptabilise le nombre de cas de féminicides ou risques de féminicides rapportés dans les médias chaque année. Selon le rapport, en 2023, 1 femme est tuée ou risque d'être tuée par un partenaire toutes les 19 heures.

KWHL a été créé en 1983 pour protéger et soutenir les femmes victimes de violences et promouvoir l'égalité femmes-hommes en Corée. En plus de 40 ans d'existence, l'association a soutenu des milliers de femmes à échapper aux violences et à se reconstruire. Korea Women's Hot-Line coordonne et promeut des activités visant à changer les comportements à l'égard des violences sexistes et sexuelles dans le pays, en mettant l'accent sur les violences conjugales, les violences sexuelles et les violences à l'égard des femmes migrantes.

L'association a fondé le premier centre pour les femmes survivantes de violences conjugales en Corée, en 1987, aux côtés d'O RAE DDLE. L'association fournit une gamme complète de services aux survivantes, y compris un abri d'urgence, une aide médicale et juridique, ainsi que des conseils de réinsertions professionnelles.

  • En 2017, KWHL a soutenu 200 survivantes de violences conjugales en organisant un atelier de deux jours "By your side". Pendant 48 heures, les femmes survivantes ont participé à des ateliers axés sur la solidarité, la reprise de confiance en soi et le rétablissement.
  • Outre les services essentiels offerts aux survivantes, KWHL organise des actions de sensibilisation sur les violences sexistes et sexuelles. En 2023, l’association a lancé le Festival pour les féministes (Festival KICK) qui a rassemblé 2 000 visiteurs autour de conférences et de tables rondes organisées par des femmes afin qu’elles puissent partager leurs expériences sur des sujets sociétaux variés.
  • Le festival du film pour les droits des femmes (FIWOM) met en lumière la réalité des violences sexistes et sexuelles et ses conséquences, par le biais d'une compétition de films et de débats qui rassemble 4 000 participants chaque année depuis 2006.

En Corée, selon les statistiques nationales, seulement 1% des victimes signalent des violences conjugales et seulement 10% des auteurs de violences conjugales sont poursuivis.
Le travail de la ligne téléphonique Korea Women's Hot-Line est essentiel pour apporter le soutien nécessaire aux survivantes afin de leur permettre de se reconstruire et de tendre vers une société plus égalitaire entre les femmes et les hommes.

Kering Foundation propose des financements flexibles pour couvrir les activités liées à l’administration et la gestion de l’association.

Suivez les dernières nouvelles sur leur site web !